Vous allez adorer covoiturer au quotidien - Communauté de Communes Haut Val de Sèvre

 Dès le 15 février 2024, la Communauté de communes Haut Val de Sèvre donnera une nouvelle dimension au covoiturage du quotidien. En partenariat avec l’opérateur national BlaBlaCar Daily, la collectivité soutient financièrement ce mode de déplacement plus économique et plus écologique. Les conducteurs recevront 2€ par passager et par trajet et pour ces derniers, le service sera gratuit jusqu’à fin 2024.

Téléchargez, covoiturez, gagnez ! 

  1.  Les passagers et conducteurs téléchargent l’application et indiquent leurs adresses de domicile et de travail (ou autre destination quotidienne) ainsi que leur planning pour la semaine.
  2. L’application met en relation ceux qui partagent le même itinéraire aux mêmes horaires, et propose automatiquement des points de rendez-vous avec le minimum de détour pour le conducteur. En cas de défection du conducteur pour le trajet retour, l’application propose immédiatement un autre conducteur. À défaut, une garantie retour prend le relai.

Une compensation financière pour chaque trajet

Au-delà de 2km parcourus et jusqu’à 80 km, le conducteur reçoit une compensation de 2€ par trajet et par passager, quelle que soit la distance covoiturée. Le point d'arrivée doit se situer sur une commune du Haut Val de Sèvre. Toutefois, si la commune de destination n’a pas mis en place d’incitation financière, le trajet est indemnisé par la Communauté de communes Haut Val de Sèvre, dès lors que le point de départ est sur son territoire.

Exemple :

  • [Niort] > [Saint-Maixent-l’Ecole] (23km) : le conducteur reçoit 2€ par passager
  • [Chauray] > [Azay-le-Brûlé] (13km) : le conducteur reçoit 2€
  • [Pamproux] > [Parthenay] (36km) : le conducteur reçoit 2€

Dans tous les cas, le trajet est gratuit pour le passager.

La prime conducteur de 100€

Afin d’encourager de nouveaux automobilistes à partager leurs trajets quotidiens, l’Etat verse aux conducteurs une « Prime Covoiturage » de 100 € pour les 10 premiers trajets partagés. Ce « bonus », valable une seule fois, est versé directement sur le compte bancaire du conducteur, dès lors qu’il utilise l’application BlaBlaCar Daily.

image blabla2 685px

Un accompagnement pour les employeurs du territoire

Afin de développer des communautés de covoitureurs du quotidien à même de faciliter l’accès à l’emploi sur le territoire, le partenariat conclu entre la collectivité et l’opérateur BlaBlaCar Daily prévoit des campagnes de promotion et de familiarisation des salariés avec l’application, si besoin sur leur lieu de travail. Le rendez-vous est pris un mois à l’avance avec l’aide de la régie mobilité intercommunale.

Télécharger la plaquette d'infos

Télécharger le kit communication : une affiche, une bannière, un visuel pour réseau sociaux et un flyer imprimable.

Le Plan national covoiturage

Ce nouveau service de mobilité de la Communauté de communes s’inscrit dans la dynamique du Plan covoiturage lancé par l’État en 2023, dont l’objectif est d'atteindre 3 millions de trajets quotidiens covoiturés d'ici 2027.

Dans ce cadre, le budget de lancement voté par la Communauté de communes fin 2023, soit 30 000€ pour 12 000 trajets, pourra bénéficier de l’opération « 1 euro collectivité, 1 euro État ». En outre, l’expérimentation devrait être propulsée par l’effet « coup de pouce » de la Prime covoiturage.

Pourquoi BlaBlaCar Daily ?

Plus de 6 millions de trajets par an y sont partagés. A ce jour, l’application compte 450 entreprises clientes et plus de 85 collectivités locales partenaires. De plus, les communes de l'agglomération Niortaise et du Grand Poitiers ont elles aussi fait le choix BlaBlaCar Daily, ce qui va permettre aux habitants d'utiliser une seule et même application.

L’offre de mobilité de la Communauté de communes Haut Val de Sèvre

Depuis la prise de compétence mobilité en 2021, la collectivité a déployé plusieurs services pour encourager une mobilité durable et réduire le recours à la voiture individuelle dans les déplacements du quotidien : optimisation du Fil bus Saint-Maixentais, location de vélos à assistance électrique à partir de 30 euros par mois, aide à l’achat de 150€, transport solidaire, et enfin, expérimentation d’une navette reliant les zones d’activité de La Crèche-François au TER et aux bus Tanlib. Peu concluante, cette dernière sera progressivement remplacée par le covoiturage. Parallèlement, dans le cadre de son schéma cyclable, adopté fin 2022, la collectivité soutiendra l’aménagement d’itinéraires sur 10 ans et de nombreux supports de stationnement vélo.