Résidence d'artistes au Lycée  - Communauté de Communes Haut Val de Sèvre

Dans le cadre de sa compétence culture, la Communauté de Communes mène depuis plusieurs années de nombreux projets et intervient dans le parcours d'éducation artistique et culturelle de l'élève. Elle propose ainsi aux élèves du Lycée Polyvalent Haut Val de Sèvre une résidence d'artistes sur le thème de l'amour. 

Une résidence d'artiste pour parler d'amour, de rencontre et de transmission

Rachel Létang typographe, Emanuela Meloni, photographe et Margaux Meurisse, photographe, réalisatrice et médiatrice culturelle interviennent du 28 mars au 5 avril auprès de 35 élèves de seconde (15-16 ans). 

Leurs interventions ont pour thème : L’amour, la relation amoureuse ou plus largement la question de la rencontre, la transmission entre les générations et le souvenir, la mémoire, la trace.

A l'origine de ce projet de résidence il y a la rencontre en Haut Val de Sèvre d'Emanuela Meloni avec Simone Jean.

L'objectif est d'amener les élèves à s’interroger sur la relation amoureuse, en partant d’abord à la rencontre d’un groupe d’anciens et d’anciennes du territoire. Leur mission est de collecter des récits de vie afin de produire, dans un second temps, une œuvre artistique (gravure, écriture) qui garde en mémoire les témoignages recueillis et l’expérience vécue.

Les élèves apprentis reporters sont initier au métier de documentariste, ils découvrent la pratique de la gravure et de l'écriture. Ils ont pu rencontrer les résidents de l'EHPAD de Saint-Maixent-l'Ecole ainsi que des habitants du territoire.

C'est aussi l'occasion pour eux de découvrir le travail de Simone et Henri Jean, deux artistes graveurs, unis dans la vie comme dans leur travail artistique. 

Une restitution est prévue le mercredi 5 avril à 17h30 au lycée.

Ce Parcours d’Education Artistique et Culturelle mené en partenariat avec le Lycée Polyvalent Haut Val de Sèvre de Saint-Maixent-l’Ecole a reçu le soutien de la Direction Régionale des Affaires culturelles.

Simone et Henri Jean 

"...  Dans tout ce qui a été fait, la création, la construction de notre atelier, nos rêves, nos positions philosophiques ou politiques, nos regards, nos choix, nous partagions TOUT."

Ce couple d'artistes, a construit en même temps que leur atelier une œuvre originale à quatre mains. Ils ont fait de la Cheminée bleue en Deux-Sèvres un lieu de rencontres, de formations et d'expositions.

Peinture, gravure, poésie, techniques mixtes et techniques multiples, traditionnelles et contemporaines, supports multiples, leur création définitivement unique et originale sert leur désir de liberté et s'affranchir des contraintes de formats, de supports et des matériaux pouvant se graver (zinc, cuivre, bois, plastique, lino, etc.)

Les critiques ont souvent parlé d’art en duo, d’art à quatre mains, de sensibilités partagées, de complémentarité, de confrontation, de deux identités. 

Une de leur œuvre est exposée dans la chapelle du musée des Tumulus de Bougon. 

En 2019, la communauté de communes a organisé une exposition itinérante "Les univers" de Simone et Henri Jean et a fait l'acquisition d'une œuvre. Celle-ci a rejoint l'artothèque intercommunale

https://www.lachemineebleue.com/

Emanuela Meloni

En novembre 2020, la communauté de communes s'associait à la Villa Pérochon de Niort pour présenter l'exposition "Prémices" d'Emanuela Meloni. Cette artiste italienne était également invitée en résidence de création sur le territoire afin de poursuivre ses travaux photos au fil de la Sèvre niortaise. Elle est intervenue auprès des écoles du territoire et lors de rencontre avec le public.

Née à Cagliari en Italie, Emanuela Meloni est diplômée à l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographies d’Arles avec mention depuis juin 2015 et a obtenu une licence de philosophie à Trento dans le Nord de l’Italie.

A la suite de cette résidence, la communauté de communes a fait l'acquisition de deux œuvres qui font partie de l'artothèque intercommunale

Rachel Létang

Installée en tant que typographe à La Fabrik de Saint-Pardoux-Soutiers, cette artiste est passionnée de gravure sur bois et lino. Cette passion l'a conduite à la typographie.  Imprimer du texte en plus d’exemplaire, la beauté des caractères, des vieux objets, comme en témoignent les caractères de toutes sortes, la presse à platine, nommée aussi pédalette, ou la presse à épreuve pour l’impression du matériel concret, ça me parle bien plus que le numérique qui est abstrait. 

Margaux Meurisse

Née en 1990, Margaux est photographe et vidéaste. Elle est diplômée en langue et littérature françaises de l’université McGill à Montréal et en photographie de l’École Nationale Supérieure de Photographie d’Arles. Elle a tenu des chroniques photographiques, publié des poèmes ou encore exposé dans diverses galeries. Aussi médiatrice culturelle, elle participe depuis plusieurs années à la conception d’ateliers d’initiation à l’image fixe et animée ainsi qu’à l’organisation de festivals. 

 

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Google Analytics
Cookies de suivi de statistiques de visite
Google Analytics
Accepter
Décliner