Communiqué relatif à l'hotel Formule 1 de La Crèche - Communauté de Communes Haut Val de Sèvre

Communiqué à l’attention des entreprises de l’espace économique ATLANSEVRE de La Crèche/ François.
Saint Maixent l’Ecole, le vendredi 7 juillet 2017

Formule 1 de La Crèche : hébergement en PRAHDA

Mesdames, Messieurs,

L'État a décidé de racheter 62 hôtels Formule 1 en France pour y créer un « Programme d'accueil et d'hébergement des demandeurs d'asile » (Prahda), doté de 162 M€.
Ce programme prévoit l’ouverture de 5 351 places réparties sur le territoire national, et plus précisément 647 pour la région Nouvelle-Aquitaine.
Ainsi, le Formule 1 du Centre routier, sur l’espace économique ATLANSEVRE, à La Crèche est concerné par ce programme qui vise l’accueil de 92 migrants (13% des places de Nouvelle Aquitaine).

Trois types de public devraient être accueillis :

- Les migrants souhaitant demander l'asile. Ces derniers auront 30 jours pour lancer leurs démarches.
- Les demandeurs d'asile déjà enregistrés. Ceux-ci seront «en attente d'orientation» vers des structures plus fiables et pérennes.
- Les «dublinés». Il s'agit de migrants enregistrés dans un autre pays européen et censés, selon le règlement «Dublin», y déposer leur demande d'asile. En 2016, la France en comptait près de 22.500.

Si l’accueil des demandeurs d’asile doit être organisé sur le territoire national, ce que nous comprenons, nous regrettons l’attitude de l’Etat qui a fait preuve de désinvolture auprès des Elus locaux que nous sommes.

En effet, c’est bien tardivement que M. le Préfet a bien voulu communiquer à M. le Maire de La Crèche, les informations qu’il avait en sa possession au sujet de la destination future du Formule 1. Il convient de rappeler que le programme PRADHA a été lancé par le Ministère de l’Intérieur en septembre 2016 au travers du lancement de l’appel à projet remporté depuis par ADOMA, principal bailleur des travailleurs migrants.

L’Etat ne réalise pas plus l’incongruité d’héberger dans un Formule 1, isolé au coeur d’une zone d’activités dédiée au transport routier, 92 migrants qui seront encadrés par une équipe réduite au strict minimum.
En effet, L’Etat indique que 4 agents au moins seront mobilisés : un à mi-temps (directeur), deux éducateurs spécialisés, un agent polyvalent (accompagnement et maintenance). Un 5ème agent est en appui de cette structure en tant que de besoin (communiqué de presse du Préfet du 05.07.17).
De plus, nous ne disposons d’aucune information concernant la gestion nocturne et du week-end de cet hébergement.
De la même manière, nous regrettons la manière dont les salariés du Formule 1 ont été congédiés et la pression dont ils ont été la cible afin de les tenir au silence. Nous leur exprimons à ce titre notre solidarité et restons très attentifs à leur devenir et aux solutions de reclassement possible.

Sachez que nous sommes à vos côtés et que nous sommes soucieux quant à ce projet pour lequel, aucune concertation, digne de ce nom, n’a été assumée par l’Etat.

Le développement économique de notre Communauté de communes "Haut Val de Sèvre" s’exprime notamment par les zones Atlansèvre de La Crèche/François sur lesquelles vous êtes présents et actifs.

Nous entendons faire savoir au Préfet que si nous pouvons nous réjouir des succès des entreprises sur notre territoire, il convient de ne pas altérer une dynamique qui profite à tous.

Monsieur Daniel JOLLIT
Président de la Communauté de communes,
Maire de Romans

Monsieur Philippe MATHIS
Vice-Président de la Communauté de communes
chargé du développement économique,
Maire de La Crèche