Quels habitants et quelle évolution démographique pour le Haut Val de Sèvre ? - Communauté de Communes Haut Val de Sèvre

L'élaboration du Plan Local d'Urbanisme est l'occasion d'établir un profil des habitants du Haut Val de Sèvre et d'étudier l'évolution de la population.

Les chiffres clésEvolution démographique

(source : INSEE 2013)

  • 30 000 habitants environ
  • +4500 habitants depuis 1999
  • 25 % ont moins de 20 ans
  • 18 % ont plus de 60 ans
  • Près de 3 ménages sur 4 sont des familles avec enfants

 

Les grandes caractéristiques de la population

  • Une population croissante sur le long terme (+25 % en 50 ans environ), supportée à la fois par un solde naturel (naissances moins décès) et par un solde migratoire (arrivées moins départs) globalement positifs sur le long terme,
  • Un territoire attractif pour son cadre de vie, sa situation entre Niort et Poitiers, son accessibilité (2 autoroutes, une ligne ferroviaire avec une gare TGV et 4 arrêts TER), ses différents bassins d'emplois dans l'industrie, l'agro-alimentaire, le transport et la logistique,
  • Des situations/évolutions contrastées en interne : une croissance plus forte à l'ouest, dans l'aire d'attraction de la CAN et autour de Saint-Maixent-l'Ecole,evolution demo contrastee
  • Une population jeune, plus jeune que celle de la CAN ou des Deux-Sèvres mais on observe une tendance au vieillissement de la population selon divers indicateurs : indice de jeunesse, solde migratoire, part des moins de 20 ans et des plus de 60 ans dans la population totale. Un territoire dynamique, jeune et qui se renouvelle en interne avec plus de naissances que de décès (sauf Saint-Maixent-l'Ecole),
  • mais un renouvellement fragile. Les effectifs scolaires ont progressé sur la décennie précédente mais ont tendance à se stabiliser. La baisse des effectifs en maternelle indique une baisse de la natalité et du nombre de familles avec des enfants en bas âge. Elle annonce une probable diminution des effectifs en primaire à l'avenir. L'accueil de nouveaux habitants permettrait de soutenir des tendances démographiques positives.
  • Des ménages de plus en plus petits (2.3 personnes en moyenne par logement). Elle s'explique notamment par le départ des enfants à l'âge adulte et par l'augmentation des familles mono-parentales. L'évolution de la taille des ménages à la baisse est progressive et régulière, comparable à celle de la CAN et des Deux-Sèvres. Mais la tendance à venir sera sans doute plus marquée car la croissance démographique de ces dernières années s'est faite avec de nombreuses familles avec enfants qui grandiront et partiront d'ici 5 à 10 ans. D'où une baisse de la taille des ménages et une baisse de la population attendues s'il n'y a pas de nouvelles arrivées sur le territoire.

Le Haut Val de Sèvre reste un territoire attractif et jeune mais qui doit soutenir sa démographie. Les besoins en logement sont en augmentation pour maintenir le nombre d'habitants, renouveler la population et la faire progresser.