Pas de lingettes dans les toilettes ! - Communauté de Communes Haut Val de Sèvre

Produits d'utilisation courante, les lingettes jetées dans les toilettes sont un fléau qui coûte cher à la collectivité et à l'environnement.

photo réseaux bouchés

Vous jetez vos lingettes dans les toilettes parce que vous pensez qu'elles sont biodégradables ?

Même si leur emballage indique qu'elles sont « biodégradables », elles n'ont pas le temps de se dégrader avant leur arrivée en station d'épuration.

Jetées dans les toilettes, les lingettes bouchent les réseaux et les pompes.

Elles forment progressivement des bouchons compacts qui nécessitent régulièrement les interventions du service assainissement. Elles créent une usure prématurée des équipements, des risques d'inondation ou de débordement et donc de pollution de l'environnement lors d'épisodes pluvieux important.

Ces dysfonctionnements augmentent le prix de l'assainissement, et donc la facture d'eau pour l'usager.

Voici une liste de produits qui doivent impérativement déposés dans les poubelles, déchetteries

  • Les objets solides : cotons tiges, protections hygiéniques, préservatifs, couches, rouleaux de papiers toilettes...
  • Les substances chimiques : peintures, solvants, diluants, désherbant, hydrocarbures
  • Les huiles et les graisse : friture, cuisson, huile de vidange.

Les lingettes augmentent considérablement la production de déchets

  • Selon une étude de l'Observatoire Bruxellois de la Consommation Durable, en optant de façon régulière pour les lingettes, que ce soit pour l'hygiène personnelle ou l'entretien de la maison, un ménage peut augmenter la quantité de déchets qu'il produit de +/- 58 kilos par an.
  • Cette même étude montre également que nettoyer le sol avec des lingettes plutôt qu'avec un torchon et un détergent tout usage peut coûter jusque 15 fois plus cher (555 euros par an contre 35 euros).